25 juin 1950, le début de la guerre de Corée

Comme vous le savez peut-être, le royaume de Corée a été libéré par les Soviétiques et les Américains en 1945. Durant la conférence de Yalta, il a été convenu que la Corée serait divisée en deux parties. L’ONU approuve donc la création de deux États distincts en 1948 :

– La République démocratique populaire de Corée (actuelle Corée du Nord avec sa capitale Pyongyang), dirigée par Kim Il-sung.

– La République de Corée (actuelle Corée du Sud avec sa capitale Séoul), dirigée par Syngman Rhee.

Malgré cette division, les relations entre le Nord et le Sud restèrent tendues.

Toutefois, le dimanche 25 juin 1950 tout changea…

Les troupes nord-coréennes attaquent la Corée du Sud à la frontière entre les deux zones. Cette attaque est le début de la guerre de Corée et engendrera ensuite la séparation totale entre le Nord et le Sud.

Cette guerre durera 3 ans et aura ravagé une grande partie de la Corée du Sud et ce conflit aura été le plus meurtrier de la deuxième moitié du XXe siècle.

Le 27 juillet 1953, un armistice est signé à Panmunjon, sur la ligne même de démarcation des deux Corée.

Voici un petit documentaire avec des images d’archives :

De Gojoseon aux 3 royaumes

L’ancien Joseon aussi appelé Gojoseon marque d’après la légende (car aucuns documents ne prouvent ces informartions), la naissance de la civilisation coréenne ou du moins jusqu’à l’arrivée la dynastie Han chinoise, en l’année 206 av. J.-C.

Après cela vient la naissance des 3 royaumes de Corée.

Silla (신라) :

Ce royaume s’est créé grâce à un regroupement de royaume. Toutefois, de par sa géolocalisation le royaume de Silla est vu comme le royaume le plus lent en terme de développement car c’est seulement à partir de 356 que le Roi Naemul impose sa lignée pour gouverner.

Jusqu’en 503, le Royaume avait pour nom Saro. Silla absorbe toutes les citées fortifiées (Kaya) et est un royaume dans lequel le bouddhisme domine largement.

Grâce à son alliance avec la Chine des Tang, Silla s’empare de Koguryo et Paekche. C’est ce que l’on nommera la période unifiée du Royaume de Silla.

Cette période se terminera en 918.

La capitale de Silla était Gyeongju qui est aujourd’hui une ville historique avec des monuments de cette époque qui sont bien conservés.

Koguryo (고구려) :

Il etait le plus grand des Trois Royaumes de Corée. Ses frontières s’étalaient jusqu’en Mandchourie et en Chine.

Au début le royaume de Koguryo s’est constitué sous forme d’une cité fortifiée.

En peu de temps le nouvel État se structure, et se développe de manière importante lors du règne du roi Taejo le Grand à la fin du 1er siècle.

Peu de temps après le confucianisme s’impose alors comme modèle politique.

Baekje (백제) :
Baekje fut fondé en 18 avant notre ère par Onjo. Le royaume de Baekje n’apparaît qu’en 345 dans les sources chinoises.

Il est le Royaume qui occupa la plus grande partie du sud de la péninsule.

Koguryo s’empara du Nord du royaume, affaiblissant Baekje et plus tard, suite à une alliance de la Chine des Tang et du Royaume de Silla, ce dernier disparaîtra.

___________________________

Il est assez difficile de résumer l’importance de ces 3 royaumes de Corée sans oublier des périodes importantes.

Pour en savoir plus je vous invite donc à lire les articles de Wikipedia ou encore de http://shuroan.over-blog.net/ qui sont très complet.

Vous avez également le livre ‘Histoire de la Corée : des origines à nos jours ».

La fondation de la Corée

Aujourd’hui nous vous proposons un post sur la culture coréenne et notamment sur le mythe fondateur de la Corée.

Le 3 Octobre, est un jour férié car les coréens fêtent la fondation de la Corée, laquelle remonte d’après une légende à l’an 2333 av. J.C.

Selon le mythe fondateur, les coréens descendraient du petit fils d’une divinité céleste appelée Hwan-in, qui aurait gouverné le monde des hommes. Hwan-ung fils de Hwan-in s’ennuyait d’habiter dans le ciel et désirait vivre sur terre. Il y chercha donc le meilleur endroit et accompagné de 3 milles sujets, il descendit sur une montagne, située au nord de la Corée.

En ce temps là, un ours et un tigre vivaient sur cette montagne et désiraient devenir des êtres humains. Ils vinrent voir Hwan-ung pour lui faire part de leur vœu. Celui-ci leur promit qu’ils deviendraient des humains à condition d’endurer durant 100 jours, dans une grotte privée de lumière, en se nourrissant seulement d’un bouquet d’armoise et de 20 gousses d’ail. L’ours et le tigre s’exécutèrent, mais le tigre sort au bout de quelques jours alors que l’ours persévéra et se transforma en femme au bout de 21 jours.

Cette femme demeura avec Hwan-ung et, de cette union naquit Dangun, qui fonda le premier royaume coréen, nommé Gojoseon, ceci a eu lieu, toujours selon le mythe coréen le 3 Octobre de l’an 2333 an. J.C. Ce jour là les ancêtres coréens organisèrent une fête pour remercier le Ciel.

Connaissez-vous la langue et l’écriture coréenne ?

Le coréen s’écrit à l’aide d’un alphabet appelé hangeul (한글) qui a été entièrement inventé en 1443 par le roi Sejong le Grand pour remédier à l’illétrisme de son peuple. Il dévoile cette écriture dans un ouvrage de 1446, qui rencontre une grande opposition de la part des intellectuels qui considèrent que seul le Hanja est l’écriturelégitime. Le Hangeul va être interdit en 1504 par le roi Yeonsangun jusqu’en 1894. Le hangeul va permettre un taux d’alphabétisation des plus élevés à la fin de la deuxième guerre mondiale.

king-sejong-the-great-1414289_960_720.jpg
C’est un alphabet qui sert a écrire tous les « sons » de la langue coréenne, c’est une écriture phonétique. Tous les mots coréens s’écrivent avec cet alphabet composée de 14 consonnes auxquelles s’ajoutent 5 consonnes doubles, et de 10 voyelles auxquelles s’ajoutent 11 voyelles doubles.

3259901802_1_3_PKzGRuPg
Saviez-vous qu’en Corée du Sud une journée est dédiée au Hangeul ? C’est le  » Hangeul Day » et celui-ci est célébré le 9 octobre …

Gisaeng (기생) : la courtisane du temps d’avant

e3c2e8815c6eee03a690aa72d63e028c.jpg

Le mot Gisaeng ne vous dit peut être rien alors que vous en avez déjà croisé au détour d’un drama/film historique !

Les Gisaeng étaient ce que l’on appelait autrefois en France, des courtisanes, qui avaient pour rôle de tenir compagnie aux personnalités de haut rang. C’était d’ailleurs, l’équivalent des Geishas.

Au départ, les Gisaeng étaient directement à l’intérieur des palais mais peu à peu, des maisons leurs étaient directement réservées.
A cette époque, il y avait 2 catégories de Giseang : les Haengsu (haut rang) qui avaient le droit de pratiquer la musique et la poésie et les Samsun (basse classe)
qui elles n’avaient pas le droit de pratiquer ces arts.

Toutefois soyons honnête, très peu d’entre elles devenaient Gisaeng par plaisir mais plutôt parce qu’elles étaient vendues étant jeunes par leurs familles.

Beaucoup de Giseang ont inspiré des auteurs de livres/films, mais malgré ça, une seule d’entre elles a marqué l’histoire : Hwang Jin Yi aussi appelée Myeongwol

220px-Korea-Kisaeng-01.jpg

Et vous, aviez-vous déjà entendu parler des Gisaeng ?

 

Un film a absolument voir « Geisha »

Source : Wikipedia et Inside korea