Connaissez vous les « norigae » et le « maedup » ?

Connaissez vous les « norigae » et le « maedup » ?

1208_norigae.jpg

Un norigae 노리개 est un accessoire typiquement traditionnel coréen. C’est un pendentif qui est accroché au jeogori gorum (ruban entourant la partie haute du vêtement traditionnel coréen) ou le hanbok chima (jupe).

Jogakbo_jeogori_and_norigae.jpg

Un norigae est divisé en 4 parties : 
1) ddidon 띠돈 c’est l’anneau situé en haut du norigae)
2) paemul 패물 c’est le bijou du norigae
3) maedup 매듭 c’est le noeud du norigae
4) sul 술 endroit où partent les fils

52024167_2478764928864550_1997966786930147328_n.jpg

On vous parle maintenant du  » maedup  » l’art du noeud coréen :
C’est l’art de confectionner des noeuds ornementaux, le maedup est un artisanat traditionnel typiquement coréen, issu de la chine ancienne.
Les 1ers noeuds chinois remonteraient à la préhistoire, des recherches archéologiques ont découvert des aiguilles en os datant de cette époque et qui aurait servi à confectionner ces noeuds.
C’est durant la période des 3 royaumes de Corée que les coréens s’intéressent à la valeur esthétique des noeuds chinois. A l’époque ces noeuds étaient utilisés comme décoration, pour orner les vêtements, objets ceremoniels, instruments de guerre. Ils représentaient le luxe et l’autorité royale. Dans le Samguk Sagi, la plus ancienne oeuvre écrite de l’histoire de la Corée, rédigée en 1145, son auteur décrit que le maedup était utilisé pour orner les chevaux.

2009052310164251248_1.jpg
Le maedup est utilisé aussi comme talisman porte bonheur…
En 1994, en Corée du Sud, une institution  » bureau de l’industrie culturelle  » vise à protéger et à faire revivre certains produits culturels coréens, le maedup en fait partie.
Mais vous me direz que ces noeuds ressemblent fortement aux noeuds chinois…Il y a une différence qui réside dans la technique de confection des noeuds.
En Corée, on n’utilise pas d’aiguille contrairement à la Chine, ces noeuds sont faits seulement avec les doigts.
Le maedup est réalisé qu’avec un seul voir 2 cordelettes de soie qu’on noue pour créer des formes. Le noeud se termine toujours là où il a commencé, renvoyant à une véritable philosophie de vie coréenne.
Ce noeud symbolise la longévité et la continuité mais aussi l’amour et l’harmonie.

 

A Seoul, il existe un musée consacré à l’art du maedup  » Donglim Knot Museum  » dans le quartier de Bukchon.

Voilà j’espère que vous avez appris un peu plus sur la culture coréenne…

Publié par

Anne-Claire

Salut ! Je m'appelle Anne-Claire, je suis passionnée par la Corée du Sud depuis 2012 . Mon objectif est de partager au maximum cette passion avec la communauté Hallyu !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s